Derniers sujets
» Partenariat Pokemon World
Mer 24 Aoû 2016, 18:16 par Staff PW

» Présentaion butterfly99
Lun 01 Aoû 2016, 09:09 par YveltalReshiram

» L'antre du Dragon (YveltalReshiram)
Sam 11 Juin 2016, 14:56 par YveltalReshiram

» Mini Distribs'
Jeu 09 Juin 2016, 14:00 par Marier461

» Brave Birds - Distributions de Sulfura, Artikodin et Electhor DW ! [terminé]
Dim 05 Juin 2016, 23:21 par Marier461

» [IMPORTANT ou pas] Blop, c'était DanyMasta..
Mer 01 Juin 2016, 16:48 par Ectoplasmouille

» Volcanion [terminé]
Ven 13 Mai 2016, 15:04 par Xylol

» Pokemon Soleil et lune Grosses news dont date de sortie
Mar 10 Mai 2016, 14:59 par YveltalReshiram

» Nouveau jeu pokémon en vue ... Again
Ven 29 Avr 2016, 19:48 par Asura

» Quels sont vos starters préférés ???
Lun 18 Avr 2016, 19:13 par DeryckPorkepik

» [ RETOUR] Gostfire
Lun 18 Avr 2016, 11:59 par Invité

» petite commande
Lun 18 Avr 2016, 10:57 par NonoTargaryen

» Annonce sortie Pokemon
Sam 16 Avr 2016, 13:28 par YveltalReshiram

» Pixelmon [Modpack Minecraft]
Lun 11 Avr 2016, 19:36 par Invité

» Distribution officiel hoopa et oiseaux légendaires.
Jeu 07 Avr 2016, 18:47 par Mamoru


Fic: Cyan et Pourpre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fic: Cyan et Pourpre

Message par Daxterseishin le Dim 09 Fév 2014, 22:48

Prologue : Le secret d’un ami tourmenté et le début d’une chute

Illumis, la ville lumière de Kalos, un lieu où se côtoient célébrités, criminels notoires et jeunes dresseurs emplis de rêves. Il y a quinze ans, le dresseur Kalem y a vaincu la Team Flare, une organisation criminelle notoire qui voulait détruire le monde. Le jeune homme est devenu le très réputé maître de la ligue de Kalos.

Au sein de la ville, un bâtiment se dresse, magnifique. Tout près de la Tour prismatique, il a une position convoitée de plusieurs et seul les êtres de la haute peuvent se permettre d’y avoir un appartement.  C’est notamment le cas d’une actrice célèbre ayant appartenu à la fameuse Team Flare qui y laisse en permanence sa fille de sept ans, Maïa Chen.

La petite est la fille illégitime de Gary Chen, le petit-fils du Professeur Chen et n’as jamais connu ce père décédé en tentant de calmer des dodrio enragés.  Elle a une chevelure rousse abondante, un regard vert curieux et un sourire radieux malgré la solitude dans laquelle elle est plongée.

La femme la laisse seule pour des longues périodes sous la gouverne de sa fidèle Goupelin. La petite ne sort pas de chez elle, sa mère dit que les enfants de la ville auraient un mauvais impact sur son éducation. Elle passe ses journées à lire des livres sur les pokémons qui habitent ce monde  ou encore à discuter avec son seul ami, le pokémon connu sous le nom de Giratina.

Elle l’a rencontré alors qu’elle pleurait seule dans sa prison dorée et que lui observait le monde qui lui était presque inaccessible. Il avait immédiatement développé de la sympathie pour la gamine qui lui donnait tout son amour et son amitié. Rapidement ce qui était un moyen pour calmer leur solitude mutuelle se mua en une amitié sincère.

Les deux forment un duo bigarré : la fillette minuscule et souriante avec le grand dragon spectral. Les deux semblent s’être connus depuis toujours et la petite attends impatiemment chacune des visites du pokémon qu’elle aime tant.
Un jour, elle prend  une grande inspiration et demande à son ami la raison qui le pousse à la visiter chaque jour.

-Ma chère petite Maïa, ce monde ou je suis seul n’est plus terne quand je peux te voir, ma tendre amie.  Tu sais, Arceus et moi nous sommes disputés, mais l’avantage que j’ai été contraint à sortir brièvement de mon manoir est que j’ai pu apprendre à nouveau ce qu’étaient les sentiments que vous appelez amitié ou amour. Tu comprendras cela plus tard, quand tu seras en âge de trouver ta tendre moitié. Moi je ne l’ai plus ma moitié, je suis le seul de mon espèce à errer jusqu’à la fin des temps à contempler la mortelle humanité qui aime, réponds calmement celui qu’elle considérait comme son ami.

-Tu m’as, moi, mon grand ami et je ne te laisserai jamais tomber! Lance-t-elle tout en sautant au cou du dragon.

- Ma petite Maïa, essaie de garder ce cœur pur en vieillissant et ne sombre surtout pas dans les émotions négatives comme le regret ou la jalousie, car elle te consumera.  Dans ce monde, le mien ou encore le monde des Douze, d’où je suis issu, il y a deux forces qui s’affrontent sans cesse : le Wakfu et la Stasis. La première est le bien et brille d’une lueur bleue tandis que sa jumelle est malfaisante et corrompt tout de sa lumière mauve rosé. Mais les gens de ce monde ne savent pas encore que ces deux magies existent, Dit le grand Giratina d’une voix attristée.

- Ah oui? C’est le bien contre le mal n’est-ce pas? Tu appartiens au bien, c’est évident, sinon tu ne serais pas aussi gentil avec moi,Giratina, lui réponds-t-elle, d’une voix enjouée.

- Je suis flatté que tu aies cru que ma magie venait du Wakfu, mais non, malheureusement je suis devenu un être de Stasis après la mort brutale de ma femme et de mes enfants. Ma colère a été telle que Arceus n’as eu d’autres choix que de m’enfermer dans le monde Distorsion et transformer sous cette forme bestiale sous laquelle les tiens me perçoivent. Il y a longtemps, j’étais un jeune Xélor aventurier qui se promenait au travers du Monde des Douze et qui sauvait les innocents des griffes des bêtes féroces qui sévissaient, souffle le grand pokémon tout en reprenant temporairement une apparence humaine.

- Un Xélor? Quel nom rigolo, Giratina. Les pokémons c’est donc des humains? Demande la fillette tout en serrant le grand ténébreux contre elle.

-Non ma petite, la plupart des pokémons sont ce qu’ils ont toujours été : des animaux doués de magie. Par contre les pokémons légendaires comme moi par exemple ou Arceus n’avons pas toujours été ainsi. Viridium par exemple était une magnifique Sadida qui protégeait toutes les créatures de la folie de ses semblables. Les dieux émus d’une telle bonté lui accordèrent l’immortalité sous cette apparence noble afin que tous suivent son exemple. La majorité des légendaires ont oublié leur histoire et cela inclut Arceus. Mais moi par contre je suis voué à regretter éternellement mes actes, continue Giratina d’une voix triste.

-Mais c’est injuste, s’indigne la petite, un être aussi gentil que toi ne devrait pas être puni de manière aussi grave.
-Maïa, même si la situation te sembles injuste, ne te mets pas en colère pour si peu. Il va te falloir apprendre à rester calme face à ce monde qui se veut injuste et peut-être que tu pourras briser la malédiction que j’ai engendré sur ton monde lors de ma colère, murmure le dragon.

-Une malédiction? S’interroge-t-elle.

- As-tu déjà entendu parler du mystérieux cadran de Flusselles et des évènements survenus à Crom’lach il y a quinze ans? Souffle la bête.

-Oui, un peu. Pourquoi? Dit-elle avec curiosité.

-Les deux sont des résultats de ma colère matérialisés auprès des humains. Le cadran de Flusselles est le plus gros et concentré cristal de Stasis que j’ai créé. Si les tiens découvraient son vrai pouvoir, ton monde serait voué à disparaître dans les ténèbres. Je sens que cette heure approche et il faut que j’empêche cela à tout prix, ajoute Giratina d’une voix que se voulait alarmante.

-Tu vas réussir, Giratina, j’en suis persuadée! Encourage la fillette tout en faisant un sourire franc emplis d’une innocence.

-Maïa, je ne pourrai pas la briser moi-même, puisque je suis un être de Stasis et seul le Wakfu peut neutraliser cette destruction. Tu es l’une de ces personnes qui a un cœur assez pur pour avoir du Wakfu. Mais, seule, tu ne feras qu’aspirer la stasis et devenir un monstre de cruauté, dit froidement la créature qui se souciait réellement de sa protégée.

- Je veux t’aider, Giratina. Je ferai tout pour que tu sois libre! Lance la gamine tout en faisant semblant de tuer des bêtes imaginaires.

-Maïa, tes intentions sont nobles, mais il faudrait un habitant du Monde des Douze contenant du Wakfu pour s’acquérir de cette mission. Je peux te donner le don de voir le fond du cœur des gens, comme cela tu pourras trouver ce que tu cherches. Qui sait, peut-être en apprendras tu sur toi-même et sur l’amitié.

-Je vais y aller, Giratina, Voir ton monde et ramener quelqu’un qui pourra régler cette malédiction.

-Tu es sûre de vouloir t’impliquer dans une telle quête ma petite? Une fois que l’on a accepté de voir le cœur des gens, il n’y a pas de retour à l’arrière possible.

-Oui, je vais le faire, mon ami. Maman n’as qu’à attendre mon retour et elle sera heureuse que je ne me sois pas mêlée aux autres enfants de la ville.

-N’oublie jamais, Maïa, que les mots sont toujours plus efficaces que la violence pour survivre en ce monde, Murmure le dragon d’un souffle presque inaudible ainsi qu’un «bon voyage»

La gamine suit le grand dragon dans son monde et disparaît du monde des Pokémons…
 
 La mère arrive un peu plus tard et constate la disparition de son enfant. Elle panique et appelle les policiers, mais ceux-ci ne trouveront jamais la fillette, ni les raisons qui l’ont poussée à disparaître ainsi. La femme se trouve rapidement un nouveau mari, un certain Loïc Haunter avec qui elle fondera une nouvelle famille.

L’homme est charismatique et fonde un culte, L’ordre du Renouveau Pourpre ou des milliers d’individus travaillent à recréer un avenir sans mort. Il est le sucesseur de Lysandre et de sa Team Flare et ne compte pas échouer. S’il y a des pertes en cours de processus, cela ne lui dérange pas, puisque ces morts seront de retour grâce au pouvoir du cadran solaire de Flusselles.

Son laboratoire est caché sous une maison de la nouvelle ville,  Londonia, située sur une île près de Crom’lach. Les habitants de la nouvelle ville urbaine racontent que des hurlements peuvent etre entendus la nuit et que des pokémons disparaissent sans cesse.
Seuls les dresseurs les plus téméraires osent combattre les dresseurs de Londonia et leurs pokémons méga-évolués. La cité prospère grâce à une magie ombrageuse qui rend les pokémons surpuissants. Certains disent que cela serait dû aux recherches de l’ORP qui se sont basés sur les notes de leurs prédécesseurs des autres régions.

Quoi qu’il en soit, au fil du temps Kalos sombre lentement dans un chaos jamais précédé à l’horreur des pokémons gardiens. Hélas, personne ne soupçonne l’ampleur des conséquences des agissements sombre de Haunter, le chef sournois de L’ORP qui a même tué sa femme dans un excès de colère.

Sur cette note un peu pessimiste d’un avenir loin de la lumière, laissons de côté la région de Kalos pour aller retrouver les vrais héros de cette histoire…

voila le prologue Embarassed  j'espères qu'il plaira
avatar
Daxterseishin
Nouvel inscrit
Nouvel inscrit

Messages : 17
PKz : 33474
Réputation : 0
Age : 21
Badges : Allez, Jellyfish, utilise ligotage et tes tentacules...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: Cyan et Pourpre

Message par Althero le Dim 09 Fév 2014, 23:03

c'est super bien
avatar
Althero
Membres Z
Membres Z

Messages : 182
PKz : 36725
Réputation : 0
Age : 21
Badges : ça va...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: Cyan et Pourpre

Message par Daxterseishin le Dim 09 Fév 2014, 23:08

merci du commentaire positif!

Sur jeuxvideos.com elle a été oubliée assez vite.
avatar
Daxterseishin
Nouvel inscrit
Nouvel inscrit

Messages : 17
PKz : 33474
Réputation : 0
Age : 21
Badges : Allez, Jellyfish, utilise ligotage et tes tentacules...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: Cyan et Pourpre

Message par Djiin le Dim 09 Fév 2014, 23:08

Vraiment super. Très bonne narration bonne continuation ! 

Tu as prévue une suite ?

_________________
Fondateur du forum, si tu as un souci, une question ou autres contacte moi par MP.
Les liens utiles :
- Guide du Nouveau
- Registre code-ami
avatar
Djiin
Membres Z
Membres Z

Messages : 2372
PKz : 53341
Réputation : 1
Age : 24

Carte Dresseur
Panthéon: 0
Code Ami 1: 2079 - 7872 - 2808
Badges:
0/8  (0/8)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokemonz.biz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: Cyan et Pourpre

Message par Daxterseishin le Dim 09 Fév 2014, 23:12

évidemment!

mon chapitre 1 est fini et je vais amorcer le deusième, la ou ça devient vraiment intéressant du point de vue pokémon
avatar
Daxterseishin
Nouvel inscrit
Nouvel inscrit

Messages : 17
PKz : 33474
Réputation : 0
Age : 21
Badges : Allez, Jellyfish, utilise ligotage et tes tentacules...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: Cyan et Pourpre

Message par Daxterseishin le Mar 11 Fév 2014, 02:08


Chapitre 1 : Rencontre et voyage

Je m’appelle Maïa et je suis une adepte de la déesse Eniripsa âgée de vingt ans. Cela fait treize ans que j’erre au travers de ce monde qui me semble distant d’une certaine manière, sans que je n’en sache la raison. Je n’ai pas d’amis ou de compagnons, car tous les aventuriers me fuient car ils me considèrent comme étant maudite. Peut-être est-ce parce que j’ai le pouvoir étrange de lire le cœur des gens au simple regard et que cela leur fait peur. Oui, cela inclut ces idiots de disciples d’Iop!

Ma mémoire est floue concernant mon passé, mais je sais qu’il faut que je retrouve un être au cœur pur pour des raisons qui m’échappe. Voilà treize ans que je cherche cette personne, mais parmi tous ceux que j’ai croisés, tant riches que pauvres, personne ne convenait à mes critères. Il y a aussi un homme que je cherche, Giratina, mais tous ceux qui m’entendent prononcer ce nom me considèrent comme une entité maléfique.

Je n’ai pas de domicile fixe et de famille auquel m’attarder, donc je consacre tout mon temps à cette quête que m’obsède au plus haut point.  J’ai sillonné le monde d’un horizon à l’autre voyant défiler des individus de tout genre, incluant des êtres qui entreraient plus tard dans la légende.

Ma quête effrénée me mena jusque dans une forêt quelque part entre les villes de Bonta et Brâkmar vers lesquelles j’entretenais une haine particulière. La ville du bien et du mal, tel que les autres les appelaient ; pour ma part j’y avais décelé autant de noirceur pourpre et sinistre dans les deux villes qui se détestaient.

Au-dessus de ma tête rousse, la lune relâchait des pales imitations des rayons de l’astre solaire qui éclairait le chemin devant mes pieds alourdis par le poids de ce passé qui me fuyais. Loin des sentiers tracés par tant d’aventuriers dont les ossements blanchissaient dans certains cas, l’ombre d’un individu à la haute silhouette contrastait vivement avec la clairière qu’il traversait.  Je m’approchai lentement de lui, irrésistiblement attirée par la lueur cyan qui émanait de ce corps solitaire.

J’étais si absorbée par la lueur que je ne remarquai pas  que j’avais percuté son torse massif  recouvert d’un métal froid de plein fouet.

-Est-ce que vous allez bien, mademoiselle? Me dit la voix du jeune homme avec une certaine inquiétude.

-Oui, je…vais bien. Quel est votre nom? Demandai-je, confuse.

-Question fortement insolite venant d’une demoiselle qui semble visiblement égarée dans cette forêt! Soit, je vous répondrai. Mon nom est Lukas, mais je suis surnommé l’Indécis, en raison de mon apparence qui est hum… insolite, «selon eux». Me répondit-il avec une certaine douceur.

Son regard disparate semblait fixer quelque chose d’invisible au loin, ce qui m’étonna au plus haut point.

-Je suis enchantée de te rencontrer, Lukas. Je suis Maïa, éniripsa errante sans ailes, lui dis-je avec une certaine joie.

Cette absence d’ailes dans mon dos faisait aussi parti des raisons pour laquelle on me fuyait comme la peste. J’étais une anomalie au sein de ce monde si prévisible et terne. Les monstres aussi me fuyaient donc je n’avais pas la crainte d’être attaquée.

Je savais au fond de moi que j’avais sous mes yeux la raison première de ma venue en ce monde  et que maintenant je pouvais accéder à un repos bien mérité. Mais je sentais la nervosité gagner lentement le corps de l’objet de mon obsession, et cela m’inquiéta au plus haut point.

-Cachez-vous, Maïa, les Bontariens approchent. Ils veulent me tuer comme un vulgaire Brâkmarien et je ne veux pas vous impliquer dans mes affaires personnelles. Je vous ferai signe quand le danger sera écarté, souffla-il doucement tout en me poussant gentiment dans le bosquet.

Son visage prit brusquement une expression paniquée tandis qu’il se préparait doucement au combat. Son regard absent cherchait quelque chose du regard et je remarquai alors un défaut majeur dans son armure.

-Mais, Lukas, je ne peux pas vous laisser seul face à ces gardes de Bonta. Ils vont vous tuer surtout si vous venez de Brâkmar. Cachez-vous avec moi et attendez qu’ils soient repartis! Lui dis-je d’une voix paniquée que je ne savais pas posséder.

-Non, ceci est mon combat et maintenant j’ai une bonne raison pour leur faire goûter de ma pelle, répondit-il avec une voix entremêlant humour et fatalité.

-Vous êtes un Enutrof? Quel est ce trésor que vous voulez protéger à tout prix au détriment de votre survie? Lui demandai-je en murmurant.

Avec son imposante armure dorée bordée de noir, il ressemblait plus à un Iop fortuné qu’à un de ces vieux prospecteurs d’or radins. Ses cheveux maintenus en place par un ruban suggéraient plus un de ces vulgaires fils de bergers protecteurs de féca qu’autre chose. Qui qu’il puisse être, ce jeune homme m’intriguait au plus haut point par son statut anormal.

- Oui, je suis un adepte de ce dieu de la prospection d’or, mais cela n’as plus d’importance. Vous dégagez l’énergie Cyan et cela vous rend plus précieuse que tout cet or sombre qui passe entre mes mains invisibles. Dans ce monde de Pourpre, vous brillez de cette lueur Cyan que j’ai vu disparaître il y a si longtemps. Laissez-moi vous protégez, trésor, lança-t-il tout en préparant sa pelle.

À la vue de cette détermination qui brillait dans son regard, je sentis une vive chaleur envahir mon corps. Je ne savais pas ce qu’il m’arrivait, mais je ne voulais surtout pas le voir disparaitre comme mes souvenirs. Je tenais à un étranger, moi qui ne m’était jamais attachée à qui que ce soit.

Peu après je vis arriver une patrouille complète de gardes vêtus de l’immonde armure de Bonta venir importuner mon Enutrof servant. Celui-ci ne répliqua pas à leurs insultes complètement vides de sens et immatures (normal puisque lancée par des imbéciles de Bons à rien )et se contenta de se préparer au combat imminent.

Je remarquai alors qu’au fond de son regard cyan et chocolat brillait une flamme de wakfu tandis qu’il parait la première attaque d’un des Iop du groupe. Les flèches déferlaient sur lui et il ne broncha pas quand une flèche mordit la chair de son épaule, dans l’une des rares faiblesses de l’armure. Le combat était violent, mais le jeune homme résistait incroyablement bien aux attaques répétées de ses adversaires, bien qu’il ne semble pas voir les flèches déferler sur lui.

La scène qui se jouait sous mes yeux me semblait si irréelle. Le combat inégal du Bleu cyan contre le Pourpre majoritaire. Le choc des armes qui s’entrecroisaient ajoutaient un orange sinistre au mélange de couleurs présents dans l’air nocturne. Des corps étaient au sol, inertes à jamais, vidés de leur sang rubis qui reflétait les couleurs sinistres du duel à mort qui se déroulait sous mon regard impuissant.

Au bout d’un temps qui me sembla durer une éternité, Lukas en finissait avec le dernier des chevaliers qui avait réussi à planter sa lame au-travers de son torse. Celui-ci mourut sans un bruit, rétablissant le silence originel de la forêt.

-Maïa, vous pouvez sortir, je me suis occupé de ces bons à rien, même si je me suis pris quelques dégâts collatéraux, souffla-il faiblement tout en tombant au sol.

-Lukas! Sombre imbécile! Pourquoi ne vous êtes pas caché, si vous saviez que vous seriez blessé si grièvement? Je ne veux pas vous perdre, vous êtes celui que je cherche depuis treize ans, lançai-je désespérée.

-Mademoiselle, je suis ravi que vous soyez en sécurité, j’aurais détesté voir votre lueur bleutée disparaître comme les autres que j’ai côtoyés. La perte d’un Indécis comme moi n’est pas catastrophique, au moins je…les rejoindrai…là-haut, murmura-il tout en pointant le ciel nocturne avec un sourire effacé.

Son regard qu’il me lança fit vaciller mon cœur fragile et je sus que c’était le coup de foudre avec une plus grande conviction. Hé oui, malgré mes années d’isolement je n’avais pas renoncé au rêve des petites filles de trouver le prince charmant. Ma quête insensée de treize ans était enfin terminée et je sentais un grand soulagement envahir mon corps épuisé par tant d’errance et de solitude.

Il perdit connaissance à cet instant et je lui prodiguai des soins d’urgences, mais il perdait trop de sang. Je sentais que s’il n’y avait pas un miracle qui viendrait m’aider, son sort serait scellé pour de bon. Instinctivement dans ma tristesse, j’hurlai un nom au vent, celui de Giratina le Sombre.

À cet instant le temps se figea dans l’espace et une brèche d’un pourpre sombre s’ouvrit laissant passer le corps énorme d’un dragon noir, or, gris et rouge qui me dévisageait avec une certaine tendresse qui me stupéfia au plus haut point. Je fus encore plus surprise quand je l’entendis me parler d’une voix douce et paternelle :

-Ma petite Maïa, regardes-toi, tu es devenu une magnifique jeune femme brillant de santé et de Wakfu. Malgré toutes ces années hors de ton monde, tu as conservé ce cœur pur que j’aimais tant.  Je vois que tu as trouvé un être de Wakfu afin de sauver ce monde d’où tu es issue.

-Mon monde? De quoi parlez-vous Dragon? Je ne vous reconnais pas et croyez-moi, j’oublie difficilement un visage, dis-je, confuse.

-Je suis Giratina, ton ami d’enfance et celui qui as eu la fâcheuse idée d t’envoyer dans mon monde natal afin de retrouver cet individu. Maintenant ton exil est terminé, je vais te ramener à ton monde, même s’il a changé depuis ton départ. Ne t’inquiète donc pas pour ton ami, j’ai demandé à un expert du soin de venir avec moi afin de pallier à ce type de situation.

-Ah! J’vois pourquoi tu paniquais, mam’zelle c’jeune est sacrément blessé. Par chance j’suis celui qui exauce tous les vœux donc pour moi l’guérir s’ra un jeu d’enfant, lança la créature blanche, jaune et bleue qui ressemblait au croisement entre une étoile et un lutin.

Une lumière blanche entoura Lukas et disparut en emportant tous signes qui auraient pu montrer qu’il avait été blessé. Il était toujours sans connaissance, mais au moins sa vie n’était plus en danger. J’étais stupéfaite par la puissance de sa magie réparatrice, qui dépassait de loin mes humbles talents.

-Bon, ‘Tina, je te laisse, les affaires m’attendent ailleurs! Dit la créature tout en disparaissant. Dans une bulle rose.

-Sacré Jirachi, toujours aussi pressé de retourner s’amuser ! Au moins il a rempli sa faveur donc ses dettes de jeux envers moi sont effacées. Bon, peux-tu le transporter, je te ramène dans ton monde natal.

-Oui… je peux le transporter et….QUOI?!!!!!!!

Avant que je n’ai pu dire un mot, j’étais happée dans un passage pourpre sombre qui me déposa tout droit à l’intérieur d’une pièce qui me semblais si familière quoi que délabrée et apparemment abandonnée depuis longtemps.

Le grand pokémon prit brièvement une apparence humaine et je remarquai un lien de famille avec Lukas, mais c’était surement le fruit de mon imagination fertile. Il me prit dans ses bras glacials et me murmura à l’oreille :

-    Prends garde à ton monde, Maïa, le temps ne s’est pas écoulé de la même façon ici que dans le monde ou que tu as erré toutes ces années. Ne t’attends pas à un accueil triomphant, car ton existence a été oubliée et tes proches disparus. Il s’est écoulé presque 23 ans depuis ton départ et ton monde a changé.

-    Que dois-je faire, Giratina? Lui dis-je désorientée.

-          Essaie de sauver ton monde avant qu’il ne soit trop tard. Mais pour commencer essaie de devenir dresseuse et emmène ce jeune homme avec toi sans jamais le quitter des yeux, dit-il tout en disparaissant.

-          Giratina! Attends, comment est-ce que je deviens dresseuse? Lui criai-je tandis que tout revenait à la normale à mon grand désarroi.

J’étais chez moi, un lieu que je ne reconnaissais plus et je devais devenir dresseuse, sans que je sache quoi faire…


Dernière édition par Daxterseishin le Mer 12 Fév 2014, 01:40, édité 1 fois
avatar
Daxterseishin
Nouvel inscrit
Nouvel inscrit

Messages : 17
PKz : 33474
Réputation : 0
Age : 21
Badges : Allez, Jellyfish, utilise ligotage et tes tentacules...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: Cyan et Pourpre

Message par Daxterseishin le Mar 11 Fév 2014, 02:11

Voilà, mon humble chapitre 1 est posté ( le moins bien selon moi.).

Les autres seront meilleurs.

ps: si vous voulez des détails concertant Lukas ou encore les détails sur les expériences de haunter, MP moi
avatar
Daxterseishin
Nouvel inscrit
Nouvel inscrit

Messages : 17
PKz : 33474
Réputation : 0
Age : 21
Badges : Allez, Jellyfish, utilise ligotage et tes tentacules...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: Cyan et Pourpre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum